Le CPF (compte personnel de formation)  est en effet utilisable par tout les types de salarié qu’il s’agit du secteur privé, publique, en chômage partiel ou en activité à plein temps. C’est un dispositif dont vous pouvez servir tout le long de votre vie pour fiancer des formations. Mais pour en bénéficier, vous devez respecter certains critères qui sont fixés par la loi à propos du compte personnel de formation CPF.

Ainsi, vous allez découvrir dans les lignes qui suivront, comment vous servir de votre CPF si vous êtes salarié du secteur privé. Mais ce présent guide n’est pas dédié aux salariés du secteur privé uniquement car vous retrouverez beaucoup d’informations qui sont universels. Faites alors une bonne lecture.

Comprenez la différence entre DIF et CPF

 En réalité, le compte personnel de formation (CPF), est venu remplacer le droit individuel de formation (DIF). Le CPF est financé en euro alors que le DIF était financé en heure ‘’heure de formation’’. Mais cela ne veut pas dire que le salarié ayant des heures de formation les a perdus. Il faudrait qu’ils l’intègrent à leur CPF et avant le 1er juillet 2021. C’est ce qui permettra de les conserver.

Salarié du secteur privé : Que pouvez-vous faire avec votre CPF ?

Que vous travaillez dans le secteur privé, public ou autres, vous avez la possibilité d’utiliser votre CPF de plusieurs manières. Les voici qui suivent :

  • Suivre une formation professionnel dans un domaine éligible au CPF;
  • Créer entreprise ;
  • Accompagnement pour la validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • L’acquisition de nouvelles  connaissances et compétences ;
  • Faire le bilan de compétences ;
  • Prise en charge pour le permis B ;

Quelles conditions doit remplir une formation pour être éligible au CPF ?

Si vous souhaitez financer une formation avec votre CPF, vous devez savoir que la formation doit être éligible au CPF. En effet, pour qu’une formation soit alors éligible au compte personnel de formation, elle doit remplir deux critères. D’abord il doit s’agit d’une formation diplômant et certifiant. Ensuite il doit s’agit d’un corps de métier qui est reconnu par l’OPCO.

Si par exemple, vous voulez utiliser votre CPF pour financer l’obtention de votre permis B il faudrait que l’organisme chargé de vous la procurer soit une structure agréée et reconnue comme organisme de formation. En effet, nous, nos formations marketing sont reconnues et certifiée ; donc vous pouvez l’utiliser pour financer votre formation.

Avec nos formations qui ont été d’ailleurs toujours mise à jour, vous apprendrez par exemple comment vous pouvez aider votre entreprise à réussir ses objectifs à travers les publicités sur Facebook. Ce qui vous permettra d’avoir de la promotion.

Qu’en est-il de l’alimentation du CPF pour salarié du secteur privé ?

En effet, il n’existe pas de particularité à ce niveau. Dans le cas général, le CPF est crédité à 500 € par année de travail. Son plafond est fixé à 5000 €. Si vous travailliez par exemple dans le secteur privé avant la fin de Décembre de 2014, et vous avez accumulé des heures DIF, vous devez les convertir en CPF avant la date limite. Une heure DIF correspond à 15 € en CPF.

Mais si votre solde DIF est par exemple insuffisant pour financer, vous feriez mieux de solliciter l’aide d’un conseiller en évolution professionnel. Ce dernier vous aidera à connaître le meilleur moyen pour compléter votre solde pour la formation.

Comment serez-vous rémunéré pendant votre formation ?

Si vous êtes un salarié et que vous désirez suivre une formation finançable par CPF, deux cas se présentent en ce qui concerne la rémunération. En effet, si les heures de formation en prennent sur vos heures de travail, vous bénéficierez d’une rémunération. Cette rémunération sera calculée en fonction de vos heures de travails effectifs.

Pour cela vous auriez besoin de l’accord de votre employeur pour la mobilisation de votre CPF. Mais s’il s’agit des formations en dehors de vos heures de travail, vous ne serez pas rémunéré. De la même manière vous n’avez pas besoin de l’accord de votre employeur avant de pouvoir mobiliser votre CPF.

 CPF : Comment en bénéficier si vous êtes salarié du secteur privé ?

Salarié du secteur privé : Quelle est la marche à suivre pour mobiliser son CPF ?

Quand vous êtes salarié du secteur privé et que vous voulez suivre une formation et la financer avec votre CPF, avez la possibilté de le faire en quelques étapes. Nous vous avons donc résumé la marche à suivre en cinq étapes qui sont :

1-    Création de votre compte CPF

Quel que soit votre statut de salarié, la première étape pour mobiliser votre CPF, est de créer votre compte CPF. Pour ce faire, vous devez vous inscrire sur la plateforme Mon compte formation. Mais, le numéro de sécurité social est cependant nécessaire.

2- Le compte sur vos heures DIF (si disponibles)

Comme nous l’avons mentionné en haut si avant le 31 décembre 2014, vous étiez encore salarié du secteur privé, vous aurez besoin de convertir vos heures DIF restant en CPF pour retrouver vous heures accumulées, votre dernière fiche de paie.

Par ailleurs, si vous étiez au chômage en décembre 2014 vous pouvez le retrouver sur le dernier certificat de  travail. Vous pouvez aussi l’avoir en demandant une attestation de droit individuel de formation (DIF) à votre employeur.

3- Construction de votre projet de formation

Si en tant que salarié du secteur privé, vous projetez suivre une formation, vous avez sûrement des objectifs bien définis. Ainsi, en fonction de la formation que vous voulez suivre, vous devez faire une comparaison des offres disponibles. Vous devez comparer les modalités, les tarifs et autres.

Cela vous permettra de choisir la meilleure formation qui s’adapte à vous. Mais vous devez garder à l’esprit que la formation doit être diplômant et la structure reconnue pour sa fonction.

4-L’envoie de la demande

Une fois le projet de formation construit le salarié du secteur privé devra envoyer sa demande à l’organisme. Ces derniers disposent de deux jours pour envoyer une réponse à votre demande.

5-La réception de la proposition de commande

Vous devez ensuite réceptionner la proposition de commande qui a été envoyé par l’organisme. Cela étant fait, vous avez quatre jours pour la finalisation de votre inscription. Au cas où votre solde CPF est insuffisant vous pouvez compléter le montant qui manque par carte bancaire mais ce n’est pas la seule solution.

 CPF : Comment en bénéficier si vous êtes salarié du secteur privé ?

Bénéficiez d’un complément de financement par le pole emploie

Comme nous vous l’avons expliqué, vous êtes capable de vous faire aider pour le financement de votre formation. En effet, pour un salarié du secteur privé, ou un demandeur d’emploi, vous avez le choix de compléter votre financement grâce au pôle emploi. Depuis votre compte Maformation, vous pouvez faire une demande de complément de financement par le pôle emploi. Mais il y a une condition. Vous devez faire la demande au moins 15 jour avant le début de la formation en question.

Une fois la demande envoyée à votre conseiller pôle emploi, ceux –ci vous répondrez généralement dans les cinq jours qui suivent la demande. Mais rien ne garantit que vous obteniez une réponse favorable. Si la réponse est favorable, vous pouvez en même temps considérer que vous êtes déjà inscrit à la formation. Mais si la réponse n’est pas positive, vous avez la possibilité soit de l’annuler ou de compléter le montant manquant de votre propre poche.

Salarié du secteur privé : Complément de financement par votre employeur

En effet depuis le 3 septembre 2020, si vous êtes un salarié du secteur privé, votre employeur peut compléter le solde de votre CPF. L’Espace des Employeur et des Financeurs est une plateforme dédiée à cela. L’employeur en réalité libre de décider du montant qu’il veut vous compléter.

Mais il peut aussi s’agit d’une contrainte dans un cas précis. Si votre employeur ne vous convie pas à un entretien obligatoire tous les deux ans, ce dernier serait obligé de compléter 3000€ à votre CPF.

Mais il ne s’agit pas encore des seuls moyens disponibles pour le complément de votre financement pour suivre des formations.

La promotion par l’alternance pro-A

Le pro-A est aussi un dispositif que vous pouvez utiliser pour cumuler votre CPF. Si vous êtes salarié du secteur privé, vous pouvez l’utiliser pour cumuler votre CPF en cas d’insuffisance des fonds. Mais il y a une exigence par rapport au pro-A. En effet, elle est exclusivement réservé au salarié peu qualifie en CDI.

Autrement-dit, ce sont les salariés ayant un niveau inférieur au BAC+5 qui peuvent en jouir. Aussi, cela peut être initié par un employeur si ce dernier compte faire monter son employé en compétence. Les pro-A sont financés par les opérateurs de compétence OPCO.

Salarié du secteur privé : Le CPF de transition

On l’appelle également projet de transition professionnel. En effet le CPF de transition professionnel est un dispositif qui permet aux salariés de faire une formation professionnelle pour pouvoir changer de métier. Si par exemple un salarié du secteur privé désire financer une formation que ses droits CPF l’empêchent de financer, il peut se servir du CPF de transition.

Mais dans tous les cas, nous vous rappelons encore que la formation doit être certifiant ou diplômant. Cette exigence est encore valable. Les CPF Sont en effet, financés par les commissions paritaires interprofessionnelles régionales CPIR. 

Conclusion

Vous voici à la fin de notre présent article qui vous renseigne sur comment utiliser le CPF quand on est salarié du secteur privé. Pour résumer, vous devez d’abord choisir une formation éligible au CPF.

Il s’en suivra la création de votre compte CPF sur le site réservé à cela puis la construction et l’envoie de votre dossier. En cas de manque de fond CPF cet article que vous venez de lire vous présente déjà les différents moyens que vous pouvez utiliser pour compléter ce financement.